2020, une année en vain ? Si nous devions écrire le bilan de notre année, nous rendrions page blanche. La Click a été absente, trop longtemps. Et nous en sommes les premiers peinés. Mais que ce soit le privé, le public, les institutions ou l’enseignement, tous les domaines d’activité de nos membres ont été chamboulés. Notre priorité a été de réinventer nos métiers parce que le numérique n’a jamais autant été hyperactif.

Quelles sont les leçons à retenir de 2020 ? 

Les confinements qui ont marqué l’année écoulée ont fait naître de nouveaux usages. Instagram, Facebook, Twitter, Snapchat, WhatsApp et Tik Tok ont accéléré leur développement pour proposer toujours plus de fonctionnalités. Les marques ont vu dans ces nouvelles façons de communiquer de vraies opportunités. La tendance est-elle la seule explication à l’avénement des challenges ?

En 2021, nombreuses seront les stratégies de communication héritières des réactions à l’actualité passée : la Covid, #BlackLivesMatter, les élections américaines…

Et pour commencer :

Le besoin de VRAI

Fake, fake, fake, fake.. Combien de fois avons-nous entendu ce mot ces derniers mois ? La propagation du coronavirus a été accompagnée d’une vague de désinformation planétaire. Tout aussi contagieuse et dangereuse. Alors que leur confiance est malmenée, les internautes ont plus que jamais besoin d’une expérience online honnête.

Les questions sociales, politiques et environnementales ont été au cœur de l’actualité tout au long de l’année. Des entreprises ont pris position. Le but ? Rassembler, engager et véhiculer une image de marque forte. Après la mort de George Floyd, Nike a été une des premières marques à réagir en détournant son célèbre slogan.

Ces entreprises ont saisi que la meilleure publicité est celle d’un discours auquel un individu est capable de s’identifier. Une nouvelle devise de marque pourrait s’ériger en 2021. Les maîtres-mots : responsabilité, transparence et engagement.

Avant, j’étais McDO. Maintenant, je suis BK.

Les messages responsables se multiplieront dans le discours des marques mais aussi dans celui des influenceurs qui sont déjà de plus en plus nombreux à affirmer leur positionnement.

Aujourd’hui, nous n’achetons plus un produit, nous achetons des valeurs. Une marque engagée appelle une communauté engagée. 

A la recherche de communautés bienveillantes

Pas de doutes. La VRAIE tendance 2020 (on y reste), c’était… l’entraide. Pour survivre, nous avons dû échanger, partager, être solidaire. Confinement oblige, à distance. Le sens de la citoyenneté et de la communauté n’a jamais été aussi fort qu’en guerre.

La communauté. Ce terme est en vogue et pourtant, certains le connaissent au pluriel depuis bien longtemps : les Community Managers. C’est ainsi qu’au début de la crise sanitaire, de nombreux groupes Facebook ont vu le jour. Certains gérés par une marque pour fédérer autour de celle-ci.

Il deviendra essentiel de trouver ses communautés, de resserrer les liens avec ces audiences et d’inventer de nouveaux moyens d’échanger autour de valeurs positives (comme l’entraide). Objectifs : l’image de marque, les feedbacks et l’engagement.

Si les échanges avec les communautés ont toujours été une priorité, le marketing conversationnel investira de plus en plus les plateformes de discussion online. Davantage de SAV fleuriront sur Messenger et sur WhatsApp. Même pour les PME.

Ses avantages :

WhatsApp, ou le SAV 3.0, un futur pour le voyage ?

9 façons d’utiliser WhatsApp pour les ventes

Pourquoi intégrer Whatsapp à votre service client ?

WhatsApp Business : un QR code pour faciliter les échanges entre les entreprises et leurs clients.

CM WANTED

Cette stratégie ne se fera pas sans eux. Les Community Managers ont ENFIN fait leurs preuves. Ils ont longtemps lutté pour la reconnaissance de leur travail car non, être CM ce n’est pas juste poster sur Facebook. En 2020, c’était même éprouvant de l’être.

Face à l’explosion de leur consultation, les réseaux sociaux ont commencé à être pris au sérieux et les entreprises ont compris qu’avoir un responsable des médias sociaux dans leurs rangs était devenu indispensable.

Ainsi, les créations de poste dans ce domaine d’activité ont augmenté. Alors que des métiers affrontent le chômage technique ou mettent la clef sous la porte, le CM, lui, ne connaît pas la crise. Les offres en ligne sont innombrables.

Peut-être même verrons-nous l’apparition de nouvelles filières d’enseignement. Le Community Management est plus que jamais un métier d’avenir.

A lire :

Community manager : un retour aux sources avec la crise ?

Interviews : Comment gérer la crise quand on est social media manager ?

Covid-19 : Comment les communicants se sont adaptés à la crise

L’apogée des lives

Les lives ne sont pas nouveaux. C’est vrai. On se souvient des débuts timides du Facebook Live en avril 2016 en France. Toutefois, ils ont connu un véritable boom pendant le confinement. Citons par exemple le live Insta de P. Diddy qui a permis de collecter plus de 3 millions de dollars pour aider les soignants aux Etats-Unis à combattre le virus. Quoi de plus authentique comme communication ? (cf la première grande tendance).

A défaut d’un public réel, les artistes et les organisateurs d’événements ont trouvé la parade. La scène se fait virtuelle. Face à cette adaptation, Facebook a lancé ses « événements en ligne payant » fin 2020. L’aubaine ? La monétisation. Si cette fonctionnalité n’est qu’à ses débuts, il n’est qu’une question de temps avant que les institutions culturelles, festivals et radios y voient un nouvel Eldorado.

En plus de l’opportunité de toucher de nouvelles audiences et de la proximité établie malgré la distance, la réalisation de lives pourrait donc permettre à certaines entités de continuer à fonctionner.

A ce sujet :

À propos des évènements en ligne payants (Facebook)

Comment réaliser un Instagram Live ? Les bonnes pratiques.

Tik Tok : allez, on se lance !

Nous ne pouvions le squeezer.

Il est le grand gagnant de la crise sanitaire. Il a enregistré un nouveau record avec plus de 2 milliards de téléchargements dans le monde lors du premier confinement.

Cher lecteur, si vous pensez que Tik Tok est uniquement destiné aux jeunes qui veulent réaliser des challenges, que votre entreprise ou votre marque n’a aucune vocation à communiquer sur ce réseau social (“Après tout, ça sert à quoi ? On ne fait pas de playback”), le chiffre ci-dessus devrait vous faire réfléchir à nouveau.

Aujourd’hui, j’ai 29 ans et Tik Tok est ma nouvelle TV.

Des marques comme Merci Handy (341.3K abonnés) ou le Washington Post (830,5K abonnés) excellent sur la plateforme. Même des clubs de foot comme le FC Bayern (3.8M d’abonnés). Alors pourquoi pas vous ?

L’accélération du social commerce

Le social commerce peut être défini comme l’utilisation des réseaux sociaux à des fins de développement des ventes. La digitalisation massive des commerces en 2020 a particulièrement impacté les canaux de ventes et le parcours d’achat des consommateurs. Prenons l’exemple du Click & Collect. Les freins à l’achat sont réduits et le parcours est finalement assez naturel.

Les achats sur Facebook, Instagram et Snapchat tendent à se démocratiser et à augmenter significativement. Tout comme Facebook Shop, Instagram a déployé sa fonctionnalité Boutiques dans le monde entier. L’ interface possède maintenant un onglet dédié dans la barre latérale du menu pour une expérience d’achat personnalisée.

5 étapes pour créer sa boutique Instagram Shopping ! | SLAP digital

Même Tik Tok va s’y mettre.

A ce propos :

Social commerce: transforming the online shopping experience

Social commerce et social shopping : boostez vos ventes sur les réseaux sociaux

Notre liste est non-exhaustive et basée sur quelques observations personnelles. D’ailleurs, quelles sont VOS intuitions ou vos convictions ? Quelles seront, selon vous, les grandes tendances social media en 2021 ? Sortez vos boules de cristal !

La Click vous souhaite une année remplie de beaux projets. Et si ce n’est pas déjà votre mantra, prenez ces quelques mots pour une nouvelle résolution : OSEZ CREER !


Amandine Munier

S'intéresse aux médias sociaux, à l'évolution de l'information à l'heure du numérique pour tenter de comprendre ce qui fait le monde d'aujourd'hui. La pâtisserie, c'est cool aussi.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *