Joker, de Todd Phillips cartonne aussi bien au box-office que sur Instagram. Une scène en particulier (que celles et ceux qui ont vu le film ne sont pas près d’oublier) est devenue une nouvelle tendance sur le réseau social, un lieu iconique investi par des centaines de fans.

La scène emblématique du film, c’est celle-ci, sur fond de “Rock and Roll Part II“, de Gary Glitter. Un moment de pur kiff.

Le cinéma en a fait un lieu culte. Et Instagram, un lieu de culte.

Bienvenue sur les escaliers de la 167ème rue, entre Shakespeare et Jerome Avenue, au Bronx, New-York. 132 marches qui sont devenues, depuis le 4 octobre dernier (date de la sortie du film au États-Unis) une nouvelle destination touristique à gravir. Et ce n’est pas une joke.

Ils ont vu le film, l’ont certainement adoré et veulent le partager. Sur Instagram, nombreux sont les internautes qui rejouent, à leur façon, les quelques pas de danse envoûtants de Joachim Phoenix afin de dénicher LA photo parfaite. Chacun y expose sa “danse du joker“.

Peut-être aussi cherchent-ils à ressentir, à cet instant précis, la même sensation de liberté que le personnage. “Ils pensaient que sa vie était une tragédie, alors qu’en fait, c’est une comédie”. Tentant, non ?

C’est ainsi qu’à l’image du héros dans le film, ces escaliers du South Bronx sont passés de l’ombre à la lumière. Ils voient à présent défiler des hordes de fans venant s’y photographier. La “touristagram” aurait-elle encore frappé ?

Car ce n’est pas du goût de tous. A chaque phénomène viral ses détracteurs. Sur Twitter, certains habitants du quartier s’indignent de voir ces escaliers devenir une attraction touristique. D’autres se moquent même de la médiatisation du phénomène.

https://twitter.com/TheShoeSnob/status/1186002790667214848

“There is a new tourist attraction in the Bronx, and it sucks!,”

Desus & Mero

Stairways to fame”, les escaliers de la gloire

Les #Jokerstairs ne sont pas les premiers escaliers à devenir une attraction touristique grâce à un film à succès. Souvenez-vous.

Les escaliers les plus terriblement célèbres

Situé à Georgetown, Washington, cet escalier de 97 marches a été popularisé après son apparition dans le film L’Exorciste (1973). Surnommé depuis les “Exorcist Steps”, il pourrait même bientôt devenir monument historique. En tout cas, “les marches de l’Exorciste” sont déjà sur Trip Advisor.

“Gonna Fly Now”, les escaliers des “déters”

L’ascension des “Rocky Steps”, donnant sur la façade sud du Philadelphia Museum of Art, est la deuxième attraction la plus populaire lors de la visite de Philadelphie, selon l’office de tourisme de la ville. Composé de 72 marches larges, le site doit notamment son succès à la scène culte de Rocky (1976) où le héros Rocky Balboa (alias Sylvester Stallone) gravit les marches en courant et, arrivé au sommet, exprime sa rage de vaincre.

On souhaite à Joaquin Phoenix de réaliser lui aussi son American Dream, quand il montera cette fois d’autres marches iconiques, celles des Oscars 2020.


Amandine Munier

S'intéresse aux médias sociaux, à l'évolution de l'information à l'heure du numérique pour tenter de comprendre ce qui fait le monde d'aujourd'hui. La pâtisserie, c'est cool aussi.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *